Cours enfants et adolescents entre 8 et 14 ans - L'apprentissage de la vie

 

Un enfant n'est pas un adulte miniature. C'est un être en devenir.

 

Les premières expériences d'un enfant se font généralement au sein du cocon familial ou ce qui en fait office. Il en découvre, explore et assimile un certain nombre d'aspects, lui donnant ainsi ses premiers repères. Par la suite et pour s'intégrer harmonieusement à la société qui l'entoure, l'enfant élargira peu à peu son champ d'exploration et d'assimilation. Aux premiers abords de celle-ci, il s'évaluera souvent par rapport aux autres enfants. 

Les enfants se "testent" entre eux. Cela leur permet de prendre conscience de leurs facultés. Même si cela dégénère régulièrement en affrontements physiques. A l'issue desquels, le plus fort se sentira plus fort, et le plus faible doutera de lui-même.

 

A cela, et dans l'imaginaire de bien des enfants aussi bien que de parents, la pratique d'un sport de combat offre une solution. Les uns espèrent devenir des super-héros, les autres, au moins, devenir suffisamment forts pour ne plus se laisser imposer la volonté injuste et brutale de l'autre. 

La pratique de l'Aïkido, tel que nous l'enseignons et par sa singularité, propose une voie différente. En premier lieu, apporter une certaine maîtrise de son corps et poser et développer les bases de vertus martiales telles que le courage, l'endurance, la persévérance, la vigilance et le goût du travail bien fait. En second lieu, compléter et préciser le sens de valeurs essentielles aux rapports humains comme le respect d'autrui, la civilité, la tolérance et la collaboration. Et en troisième lieu, mais non le moindre, apprendre des techniques efficaces et adaptées à la situation qui se présente que l'élève aura préalablement appris à évaluer et apprécier. 

Toute société, de la plus petite (l'individu seul) à la plus grande (nation, organisation mondiale, etc), établit des règles de fonctionnement permettant de vivre en harmonie avec les membres qui la composent et  avec son environnement. Le célibataire fumeur s'interdit de fumer dans son appartement pour ne pas l'empester. L'individu bien éduqué frappe à la porte et attend qu'on l'invite à entrer. Les malades avérés ou potentiels de la grippe s'obligent à porter un masque pour protéger les autres. Les automobilistes s'interdisent de conduire en état d’ébriété pour ne pas mettre les autres utilisateurs de la route en danger. Etc. Si la plupart sont commandées tout simplement par le bon sens, beaucoup s'établissent autour de consensus commun partagé culturellement, et quelques unes nécessitent une mise en oeuvre par une autorité supérieure choisie et reconnue par tous.

En cela, notre dojo d'Aïkido traditionnel n'est pas différent des autres sociétés. Nous y pratiquons ce qu'on appelle communément au Japon le respect de l'étiquette. Cet ensemble de règles non-écrites permettant le développement de l'harmonie entre les personnes elle-mêmes formant société d'une part et leur environnement d'autre part. Si on apprend à un élève à ranger ses sandales côte à côte, talons tournés vers le tatami, à gauche de ses armes en bois sorties de leur étui et prêtes à l'emploi, ce n'est pas seulement par goût irréfléchi et fanatique de l'ordre, c'est aussi pour apprendre à anticiper et préparer efficacement ses actions et se donner toutes les chances qu'elles atteignent leur objectif. Imaginez si un élève doit sortir rapidement du tatami pour rejoindre en urgence un parent, lequel ira le plus vite de la manière la plus sécurisée ? Celui qui doit marcher sur le sol plus ou moins propre et se coller tous les microbes aux pieds, rassembler ses sandales jetées précédemment sans attention et les enfiler ? Ou celui qui n'aura qu'à glisser ses pieds dans ses sandales ?

Le respect des règles de l'étiquette est l'expression du respect de chaque élève-pratiquant, quel que soit son âge, pour ce lieu particulier qu'est un dojo. Mais pas seulement. Car à quoi servirait cette éducation si elle ne pouvait être transposée ailleurs ? Comme à la maison par exemple ? Où celle-ci est le dojo familial. C'est à dire le lieu où on étudie et apprend la voie des parents. Et où les enfants peuvent également ranger leurs affaires personnelles, par respect envers leurs parents et eux-mêmes, mais également par souci de consacrer son temps à des choses plus essentielles.

Ensuite vient le cours proprement dit où les élèves vont pouvoir utiliser leur corps. Si un élève affalé fait difficilement preuve d'écoute et observation active sur le tatami, à la maison ou à l'école, le premier geste du cours est un salut collectif.

Ce dernier induit avant tout une posture correcte à genoux propre à la culture japonaise, le seiza. Les segments inférieurs des jambes au sol et repliés sous les cuisses, le bassin calé entre les deux talons avec une légère rétroversion, le haut du corps droit, aligné et sans tension, la libre circulation de l'énergie du corps dans cette position permet très naturellement attention et concentration. Et, sur le plan organique, elle allège les estomacs trop lourds ou contractés et aide à mieux respirer.

De cette position suit le salut. Par ce salut, l'élève se concentre et marque de manière physique son engagement à être attentif et respectueux des techniques qu'il va apprendre, ainsi que des autres enfants et de son professeur. Exercice de corps particulier, il nécessite de retrouver ses marques au millimètre près pour être exécuté convenablement. Et pour se faire, pas d'autre solution possible que la répétition des mêmes mouvements pour multiplier les bonnes sensations que le corps mémorisera. 

Il en ira de même pour acquérir une efficacité dans la réalisation des techniques. Il faudra passer par la répétition des gestes et la mémorisation par le corps de certaines sensations. C'est la seule méthode valide pour acquérir comme réflexes certains principes et certaines caractéristiques attachées à la pratique de l'Aïkido. Ainsi, les enfants apprendront à devenir ou à rester patients.

Aïkido Paris Temple est membre de l'union d'associations Aïkido Paris - Shin Shin No Chôwa. Nous défendons une vision traditionnel de l'enseignement des arts martiaux où chacun assume toutes ses responsabilités. Par notre pratique martiale sans compétition, mais sans concession, nous défendons l'idée de faire de nos élèves des personnes plus autonomes, plus lucides et plus clairvoyantes. Par les temps d'incertitude actuels, nous ne nous attachons qu'à une seule chose : donner à nos élèves tous les outils pour comprendre et trouver où est leur place dans le monde qui les entoure. 

Aïkido à Vincennes, Saint-Mandé, Montreuil, Fontenay-sous-Bois, Nogent-sur-Marne, Charenton-le-Pont, Joinville-le-Pont, Maisons-Alfort, Saint-Maurice

Dojo Aïkido Paris Vincennes Fort Neuf Logo Ho Tou
Dojo Traditionnel Club Association Aïkido Paris Vincnnes Fort Neuf Idéogammes
Club Sportif et Artistique du Fort Neuf de Vincennes Logo

Adultes (à partir de 15 ans):

Lundi 20.30 - 22.00 (Carreau du Temple)

Mardi 20.00 - 22.00 (Fort Neuf de Vincennes)

Mercredi 18.00 - 19.30 (Fort Neuf de Vincennes)

Jeudi 19.00 - 20.30 (Carreau du Temple)

Vendredi 20.00 - 22.00 (Fort Neuf Vincennes)

Samedi 15.00 - 17.00 (Carreau du Temple)

Adolescents (8 à 14 ans):

Mercredi 18.00 - 19.30 (Fort Neuf Vincennes)

Jeudi 19.00 - 20.30 (Carreau du Temple)

Samedi 15.00 - 17.00 (Carreau du Temple)

HORAIRES

Fort Neuf de Vincennes

Métro Château de Vincennes (ligne 1)

Cours des Maréchaux 75012 Paris​

Carreau du Temple

Métro Temple/République (lignes 3, 5, 8, 9, 11)

2 rue Perrée 75003 Paris​

Stade Français (Complexe sportif Géo André)

Métro Porte de Saint-Cloud (ligne 9)

2 rue du Commandant Guilbaut 75016 Paris

Tel: 06.89.95.30.22

info@aikidovincennes.org

ADRESSES

Si vous avez apprécié cette page ou ce site, faites-le savoir! En cliquant sur un des deux boutons ci-dessous, ou même les deux!...