• Manon Marseloo

Idée lecture : Korokke et la fille qui a dit non - Josep Busquet

Mis à jour : 10 mai 2020

Fiche de lecture

Korokke, Yokaï, Oni, Josep Busquet, Jonatan Cantero, Spaceman Project Aïkido Paris Vincennes
Fiche de lecture Aïkido Paris Vincennes : Korokke et la fille qui a dit non de Josep Busquet

Titre de l'ouvrage : Korokke et la fille qui a dit non

Auteur : Josep Busquet

Illustrateur : Jonatan Cantero

Année de parution originale : 2019

Edition française : Spaceman Project 2019

L'auteur :

Josep Bousquet est né à Barcelone en 1975. Très tôt, il s’est consacré à l’univers de la bande dessinée, support privilégié pour la transmission de valeurs et d’idées chez toutes les classes d’âge, mais en particulier les enfants. Josep Bousquet a fréquenté l’école Joso Comic et commence à publier alors qu’il est encore à l’école des histoires écrites avec ses camarades de classe. Passionné par les folklores et la mythologie, il devient co-scénariste de la série Manticore en 1996. D’abord auteur et dessinateur très prolifique jusqu’en 1999, il passe plusieurs années retranché sur lui-même, plus discret et périodique dans ses publications, avant de recommencer à publier des histoires courtes à partir de 2007. Dès 2008, il se consacre aux scénarios, réalisant des collaborations pour le dessin avec divers artistes.


Le contexte :

La mythologie est une ressource inépuisable en termes d’imaginaires, sans cesse réinventée, réutilisée, réappropriée. Cependant, de toutes les mythologies (scandinave, grecque, romaine, etc.) la mythologie japonaise compte parmi les folklores les plus denses et compliqués à comprendre dans leur dynamique. En effet, plus que de simples figures mythiques, le folklore japonais sert de base, de terreaux, à de nombreuses valeurs familiales et sociales qui constituent le socle de la société nippone. La principale richesse de cette mythologie se trouve dans la multitude de créatures qui la composent : êtres divins incarnés ou non, personnages mythifiés, créatures animales douées de raison et de paroles, être aux pouvoirs particuliers, Yokai… Josep Bousquet s’est longuement imprégné de toute cette culture mythologique et nous offre dans "Korokke et la fille qui a dit non" un bref aperçu de ce que peut être une aventure dans cette richesse culturelle. Entre créatures mythologiques, principes philosophiques, valeurs et causes pour lesquelles il lutte, l’auteur nous pousse d’un coup d’un seul dans son récit. Images et couleurs sont tout autant d’armes pour nous intégrer davantage à cet univers entre mythe et réflexions encore très actuelles.

Résumé :

Parce que les ouvrages illustrés tels que les bandes dessinées ont beaucoup de choses à dire, tant par le texte que par les formes et les couleurs, "Korokke et la fille qui a dit non" peut se permettre d’être particulièrement dense. Beaucoup de thématiques importantes sont abordées en très peu de temps : la place du folklore dans la vie quotidienne, le statut et la place du samouraï dans la société ainsi que la chute de ce statut à cause de la marchandisation des charges, l’indépendance et les libertés des femmes, ne pas aller à la rencontre et faire face à l’altérité mais aller dans son sens (principe essentiel en Aïkido), de la philosophie shingon et bouddiste… Le tout dans une histoire d’aventure du point de vue d’une jeune fille qui part à la découverte du monde pour vivre ses propres aventures loin du cadre toxique dans lequel elle était jusqu’alors enfermée. Accessible à tous, c’est un ouvrage qui permet un regard nouveau sur le fonctionnement de la société japonaise médiévale ainsi que sur son folklore !


N.B. : Les propos rapportés ici n'engagent que leur auteur. Le dojo traditionnel Aïkido Paris Temple décline toute responsabilité.

40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout